Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 mai 2013 1 27 /05 /mai /2013 15:19

Plus d'un millier de structures agricoles ont bénéficié de la Pac dans le département de l'Aisne en 2012, 345 ayant touché une aide supérieure à 100 000 €, dont dix-sept attributaires de plus de 200 000 €. La plus grande somme revient à Fraileg, une société regroupant des producteurs d'endives (établie à Venduile, à la limite avec le département du Nord), avec 1,3 million d'euros. Pour d'autres entités, ce ne sont que quelques milliers d'euros qui sont versés.

À côté du centre de danse, on retrouve les gros opérateurs et coopératives agro-industrielles (Tereos, 348 000 € ; Valois Fruits 600 000 € ; Babynov, 200 000 € ; Expandis, 213 000 € ; Pommes de Picardie, 150 000 €). La société Les Fruits rouge de l'Aisne, implantée à Laon (qui bénéficie de 73 000 €), a même été attributaire d'une aide de 152 000 € pour la société civile immobilière Condifruits, détentrice d'une partie de ses locaux. Ensuite, on retrouve des entités aidées dans le cadre du «fonds sucre», le Programme de restructuration national (PRN) après la fermeture de la sucrerie de Guignicourt.

Apparaissent ainsi un hôtel du centre-ville de Laon qui a obtenu, «via la CCI» explique son responsable, une enveloppe de 28 000 € pour des travaux de rénovation, et un camping de la région de Laon (27 000 €). La Chambre d'agriculture de l'Aisne, contrairement à ses voisines de la Marne et des Ardennes, a reçu des aides de la Pac. C'est aussi «dans le cadre du PRN et d'une étude portant sur la connaissance des nappes phréatiques»  qu'elle a touché 184 000 € au total en 2012.

Les collectivités ne sont pas les dernières à profiter des aides de la Pac. Les intercommunalités du Tardenois (98 000 €), du sud de l'Aisne (66 000 €), du pays de Thiérache (26 000 €) et les communes d'Hirson (12 000 €), Plomion (9 800 €) et Château-Thierry (9 400 €) figurent dans cette liste. On y retrouve aussi le conseil général avec 27 000 €, «mais ce n'est pas de la Pac, c'est le Feader dans le cadre de l'aménagement rural». Enfin des associations comme la Société archéologique et historique de Vervins et de la Thiérache (SAHVT) apparaît aussi parmi les attributaires des aides agricoles de l'Europe (13 000 € en 2012).

Partager cet article

Repost0

commentaires