Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 janvier 2014 1 20 /01 /janvier /2014 09:29

La Maison de l’emploi et de la formation (Mef) du grand Laonnois prend en charge 2 600 personnes par an. 30 % retrouvent un emploi et 30 % entrent en formation.

La structure associative qui compte 35 salariés, va devoir se séparer de trois ou quatre d’entre eux, à la suite d’un plan de licenciement économique.

Le problème que rencontre la maison de l’emploi, c’est de devoir poursuivre ses actions envers les demandeurs d’emploi, avec des dotations financières en baisse constante. «Imaginez que depuis quatre ans, chaque année nous perdons 21 % de notre budget. À côté de ça nous devons faire avec un territoire, où les offres d’emploi ne se bousculent pas».

«Il faut savoir que nous devons lancer nos actions le 2 janvier, et nous avons les versements de subventions au cours ou après le premier semestre. C’est assez compliqué au niveau de la gestion. Nous subissons les indécisions nationales, sauf que nous gérons des hommes et pas des sommes d’argent. Les conséquences sont tout autres. Le plus paradoxal c’est que nous sommes là pour favoriser l’emploi et nous sommes contraints de licencier…».

Partager cet article

Repost0

commentaires