Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 mai 2013 4 16 /05 /mai /2013 17:12

Le nouveau groupement de coopération sanitaire (GCS) achève officiellement, fin mai, le transfert d'une grande partie des activités de la Polyclinique privée du Parc vers les hôpitaux publics de Charleville-Mézières et de Sedan.

Créé au printemps 2012, le GCS, partenariat public-privé autour de la santé, a pour vocation de mutualiser les moyens et les services en réunissant au sein d'une même entité les hôpitaux de Charleville-Mézières et de Sedan, la clinique privée du Parc, la Mutualité des Ardennes et Orpéa. Pour mémoire, l'opération avait préalablement nécessité le rachat de l'activité de la polyclinique par les deux hôpitaux à la Générale de Santé (leader français de l'hospitalisation privée) pour un montant 4 millions.

En conséquence, les 200 salariés et les 50 médecins de l'établissement privé de la clinique s'apprêtent donc à migrer, pour la plupart, vers l'hôpital de Manchester. Non, d'ailleurs, sans inquiétudes. Car la coopération, parfois dans le même service, entre personnel du secteur privé et agents hospitaliers du public suscite des craintes.

«Officiellement, le personnel n'est informé de rien. Cela est confirmé par les élus CGT des instances représentatives des personnels (CTE, CHSCT), qui, aujourd'hui, n'ont jamais donné leur avis par un vote sur ce projet. Ceci est contraire à la réglementation en vigueur. C'est pourquoi, le syndicat CGT du centre hospitalier est allé en justice par l'intermédiaire de son avocat en novembre 2012».

Outre l'établissement indépendant de radiothérapie établi à proximité, il y a juste deux ans, demeure sur place le service de chimiothérapie tandis que tous les étages laissés vacants seront récupérés par Clinéa, filiale d'Orpéa (spécialiste de la prise en charge globale de la dépendance) pour la gestion d'un établissement de service de soin de suite et de réadaptation (SSR).

Partager cet article

Repost0

commentaires