Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 décembre 2013 3 04 /12 /décembre /2013 18:33

Dans un tract que le syndicat a distribué dans les boîtes aux lettres de la commune de la Francheville, la CGT dénonce pêle-mêle des directives floues, un flicage des agents et une sérieuse méconnaissance du droit régissant la fonction publique.

Horaires changeants, fiches de poste périmées, voire inexistantes, agents travaillant sur des postes qui ne correspondent pas à leur grade… La liste des griefs supposés est longue.

Une employée revenue de congé maternité «s’est retrouveé seule dans son bureau, les collègues ayant intégré un autre lieu, sans accès à ses logiciels et dont l’essentiel du travail lui a été retiré. Ils ont été donnés à la personne qui la remplaçait en CDD». Une mise au placard présumée qu’a voulu dénoncer le syndicat en comité technique paritaire du centre de gestion (qui gère les agents des petites communes).

Reste le cas de cet agent qui aurait reçu des ordres suivis de contre-ordres, invectives, colères spectaculaires, emails incessants, humiliation publique lors de réunion. En accident du travail, elle a déposé plainte pour harcèlement moral et violences psychologiques auprès du procureur qui a ouvert une instruction.

Partager cet article

Repost0

commentaires