Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 avril 2013 3 24 /04 /avril /2013 09:47

La Direction générale des finances publiques (DGFIP) vient de publier la liste des 360 villes de plus de 20 000 habitants qui comptaient en 2011 au moins 50 assujettis à l'ISF. Si ces données ne fournissent pas le nombre total de Champardennais payant l'ISF, puisqu'elles excluent les communes moins peuplées, elles constituent un précieux indicateur économique.

Si le nombre de foyers fiscaux soumis à l'ISF a diminué d'environ 50 % entre 2010 et 2011, l'impôt moyen a presque doublé, mais les villes de Haute-Marne (Chaumont et Saint-Dizier) disparaissent des statistiques, passant sous la barre des 50 redevables à l'ISF.

Dans les Ardennes, il y avait à Charleville-Mézières 114 redevables en 2011 (243 en 2010) pour un impôt moyen de 8 105 € (4 315 en 2010).

Dans l'Aube, il y avait à Troyes 209 redevables en 2011 (403 en 2010) pour un impôt moyen de 11 557 € (5 746 en 2010).

Dans la Marne, il y avait 109 redevables à Châlons-en-Champagne en 2011 (225 en 2010) pour un impôt moyen de 9 794 € (5 746 en 2010), 96 à Epernay (187 en 2010) pour un impôt moyen de 12 021 € (6 758 en 2010) et 698 à Reims (1 268 en 2010) pour un impôt moyen de 11 708 € (5 797 en 2010).

Le patrimoine moyen déclaré était en 2011 de 2 147 514 € à Charleville-Mézières, de 2 513 047 € à Troyes, de 2 336 187 € à Châlons-en-Champagne,  2 517 456 € à Epernay et de 2 546 251 € à Reims.

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires