Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 novembre 2012 6 17 /11 /novembre /2012 11:46

A peine passé il y a six mois sous  pavillon français, le site saint-quentinois de Faurecia (ex-usine Borgers) connaîtra-t-il sa première vague de restructuration dès 2013 ? Le groupe international d'équipement automobile a annoncé - lundi lors d'une présentation devant des investisseurs à Londres - qu'il supprimerait un nombre encore indéterminé d'emplois (quelque 1 500, selon l'AFP et CGT-Faurecia) en Europe de l'Ouest à partir de l'année prochaine.

90 millions d'euros de charges de restructuration ont bien été provisionnés par Faurecia pour l'exercice 2013. Soit dix de moins qu'en 2012 où près de 1 500 postes ont été supprimés.

Faurecia Saint-Quentin emploie environ 130 salariés et une quarantaine d'intérimaires. Depuis 2002, le site sous-traite des écrans acoustiques, des intérieurs de coffres, des tablettes et des haillons pour l'industrie automobile.

Partager cet article
Repost0

commentaires