Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 février 2012 2 21 /02 /février /2012 10:30

Sodimédical-copie-1Samedi matin, les 52 employés de la petite usine de Plancy-l'Abbaye ont tous reçu un coup de massue sous forme de courrier recommandé. La cour d'appel de Reims n'examinera la question du paiement de leurs salaires par Lohmann&Rauscher Allemagne que… le 23 mai ! Or voilà maintenant bientôt cinq mois qu'ils n'ont pas touché un centime.

Depuis octobre, les salariés essaient d'être solidaires, déjà entre eux, entre ceux qui ont un peu d'argent devant eux, ceux qui ont un conjoint qui gagne sa vie et les autres. Mais, évidemment, ça ne suffit plus. Ça ne peut pas suffire. Les Sodimédical ne sont pas au RSA (ex-RMI), ils sont à zéro euro par mois !

Tout ça alors qu'ils ont un contrat de travail en bonne et due forme, validé par toutes les cours de justice de France et de Navarre mais non honoré par leur employeur qui se prétend en cessation de paiement. Cessation de paiement dont la justice a affirmé déjà par deux fois qu'elle était cousue de fil blanc puisque Sodimédical n'a jamais été une société de plein exercice mais une coquille vide soutenue et contrôlée dans toutes ses dimensions par L&R.

Les salariés ont bien obtenu que L&R France soit condamné à payer leurs salaires. Ça a fonctionné jusqu'en octobre, puis L&R France a réussi à obtenir son placement en sauvegarde par le tribunal de commerce d'Épinal. Résultat, les salariés sont contraints d'obtenir la même condamnation de L&R Allemagne, là où sont concentrés les bénéfices de toutes les filiales du groupe. Le juge départiteur des prud'hommes de Troyes l'a refusé en janvier. Les salariés espéraient un appel rapide, il découvrent stupéfaits qu'il faut trois mois pour obtenir une audience.

Pour les dons, le comité d'entreprise recommande de tout adresser à la mairie de Plancy-l'Abbaye. Pour contacter le comité d'entreprise : CE.Plancy@FR.LRmed.com

Partager cet article

Repost 0
Published by lechatnoir51 - dans Politique et social
commenter cet article

commentaires