Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 septembre 2013 6 14 /09 /septembre /2013 09:31

Mercredi, le ministre de la défense était en visite à Jeoffrecourt, une ville de 5 000 habitants. Mais c'est une ville fantome, avec des habitants fantomes... située dans l'Aisne.

jeoffrecourt4.pngJeoffrecourt fait partie du Centre d'entraînement aux actions en Zone Urbaine (CENZUB). L'objectif de ce centre est de permettre à des troupes (jusqu'à 250 hommes) provenant de toutes les armes, de s'entraîner de façon réaliste et intégrée au combat dans les villes et villages. Ce centre d'entraînement est situé dans le camp de Sissonne.

Le coût de fabrication du CENZUB est estime à 80 millions d'euros. Il est composé :
- d'une rue où les maisons ont été construites sans toits appelée MASTTAC (Module d'acquisition des savoir-faire techniques et tactiques)CENZUB-MASTAC.jpg
- du village  Beausejour constitué de 63 maisons, toutes différentes, de nombreux obstacles (barrières, barricades, gravats), de différents types de rues (larges, étroites, en S ou dégagées). Dans ce village, il y a aussi une zone de bidonville dans laquelle il est impossible d'entrer avec des véhicules, un camping formé de caravanes, une rue créée à partir de conteneurs, un hameau défensif destiné à présenter les différentes façon de «durcir» un bâtiment (installation de sacs de sable dans les étages, piégeage, etc.)
- le village de Jeoffrecourt représentant une ville de 5 000 habitants, avec des bâtiments hauts, des zones commerciales… Il permettra d'engager simultanément des moyens humains, de cavalerie, d'artillerie, de génie et même des moyens aériens. Il a un objectif principal d'entraînement et de restitution.
- du quartier des Thuillots, encore partiellement occupé, notamment par les ateliers mécaniques du CENZUB, permettant de simuler les abords d'un village (bois, route, champs, voie ferrée) et la prise de plusieurs grosses bâtisses.
- d'un ancien dépôt qui sert notamment aux restitutions des savoir-faire tactiques (progression en unité constituée)
- du CT ZUB (Complexe de Tir en Zone UrBaine), champ de tir permettant la pratique du tir réel dans un environnement urbain pour rendre l'entraînement encore plus réaliste.

  • jeoffrecourt5.pngLa FORAD (FORce ADverse) est consituée d'une centaine de militaires joue le rôle d'opposants ou de civils pour plus de réalisme. Ils sont structurés sous forme d'une compagnie interarmes avec deux sections d'infanterie sur VAB ou camionnette, d'un peloton de chars sur Char AMX-30 et d'une section de génie. Cette unité est à même de jouer, selon le scénario, le rôle d'une unité combattante régulière, d'une milice, ou de réfugiés civils.

  • L'objectif du CENZUB est de permettre à des troupes (jusqu'à 250 hommes) provenant de toutes les armes, de s'entraîner de façon réaliste et intégrée au combat dans les villes et villages.

  • Entre 18 000 et 20 000 soldats européens passent au Cenzub chaque année pour s’entraîner spécifiquement au combat en zone urbaine. 450 sont permanents sur le site de Sissonne.

Partager cet article

Repost0

commentaires