Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 20:34

La Direction générale des finances publiques (DGFIP) vient de publier la liste des 360 villes de plus de 20 000 habitants qui comptaient en 2011 au moins 50 assujettis à l'ISF. Si ces données ne fournissent pas le nombre total d'Axonais payant l'ISF, puisqu'elles excluent les communes moins peuplées, elles constituent un précieux indicateur économique.

Saint-Quentin arrive en tête du palmarès dans l'Aisne, avec 159 contribuables concernés, pour un patrimoine moyen de 2 257 000 euros. Avec moitié moins d'habitants, Soissons se distingue, puisque 151 redevables de l'ISF y ont déclaré en moyenne un patrimoine de 2 308 000 euros. Dans le tableau, Laon fait presque figure de «parent pauvre» : 69 de ses habitants se sont acquittés de l'Impôt sur la fortune, pour un patrimoine moyen de 2 148 000 euros.

En 2010, ils étaient 722 dans ces trois villes à devoir payer l'ISF. La différence ne s'explique pas par une fuite massive des contribuables aisés, mais par une réforme des barèmes fiscaux instaurée par Nicolas Sarkozy. D'où la hausse des patrimoines moyens déclarés : un peu plus de 2 millions d'euros contre 1 million 600 000 euros en 2010.

Partager cet article

Repost0

commentaires