Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2013 6 23 /02 /février /2013 13:18

Dans les couloirs de l'imprimerie Allardin à Givet - reprise fin 2010 par le Belge Damien Tanase - on commence sérieusement à se demander si l'entreprise n'est pas maudite.

Il faut dire que son placement en redressement judiciaire le 7 février a inévitablement ravivé le spectre des déchirantes liquidations de 2006 et 2008.

Les employés reprochent notamment à la direction une organisation «défaillante», «des machines pas forcément au top» et un manque criant de communication.

Enfin, autre source de colère ces dernières semaines : les salaires. En panne de trésorerie, l'imprimerie n'a en en effet pas pu régler les primes de fin d'année, ni les payes de janvier.

Le patron a versé 600 euros d'acompte sur les payes de février à chacun des employés. «Le reste sera débloqué à la fin du mois. Quant à la période allant du 1er janvier au 6 février, elle sera réglée d'ici mi-mars par le fonds de garantie des salaires».

Partager cet article

Repost 0
Published by lechatnoir51 - dans Social
commenter cet article

commentaires