Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 décembre 2013 7 29 /12 /décembre /2013 10:48

Alors que jeudi, le fondateur de la société déclarait au journal L'union «être optimiste quant à sa capacité à redresser la barre avant l’audience du 6 février au tribunal de commerce», il «postait» sur le site «Le Bon Coin» cette petite annonce  : «Vente de plusieurs fonds de boulangeries pâtisseries en Ardennes. Affaire à saisir. Crédit vendeur possible. Prix : de 40 000 à 250 000 selon les fonds». Voire 780 000 euros l’ensemble.

Une vente totale ou partielle dans le cadre d’un plan de redressement, ce n’est certes pas interdit. À condition que les choses se fassent avec l’accord de l’administrateur désigné par le tribunal de commerce.

«C’est bien le cas» déclare l'avocat de M. Huart. «Vendre un ou plusieurs fonds (avec ou sans les murs selon les cas) participe de la stratégie pour retrouver une certaine assise financière. Ce n’est pas un secret, des groupes (nationaux) sont aussi potentiellement intéressés».

A suivre...

Partager cet article

Repost0

commentaires