Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 septembre 2011 3 28 /09 /septembre /2011 11:55

Il était devenu Pdg de La Bonneterie de Champagne en 2003, reprenant, après un plan massif de licenciement, cette entreprise installée à La Chapelle-Saint-Luc, spécialisée dans la fabrication de collants et de chaussettes.

C'est la tentative de suicide en décembre 2006 d'un de ses salariés et la lettre laissée à son épouse pour expliciter son geste par la dégradation de ses conditions de travail et de ses relations avec son patron, qui a amené les gendarmes à aller y voir de plus près.

Les conclusions de l'enquête sont apparues accablantes. Sur les quarante-neuf salariés, quinze, notamment ceux des services administratifs, l’ont mis en cause pour dénoncer les pressions dont ils auraient été victimes ou témoins.

Cinq de ses ex-salariés, quatre femmes et un homme, étaient présents sur le banc des parties civiles pour confirmer les dénigrements, les humiliations, l'agressivité et les sanctions injustifiées qu'ils auraient subis.

Déclaré coupable des faits qui lui étaient reprochés, il a été condamné à huit mois de prison avec sursis et à 3 000 € d'amende.

Partager cet article
Repost0

commentaires