Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 février 2013 2 05 /02 /février /2013 16:58

Hier matin, une partie des agents du service de protection de site de la centrale nucléaire de Chooz était en grève. Ce service est un maillon clef de la sécurité : les agents assurent 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 la surveillance de l'installation de production d'électricité.

Depuis la tentative d'intrusion des militants de Greenpeace l'an dernier dans l'enceinte de Chooz, la CGT est d'avis que la direction demande beaucoup plus de vigilance aux agents. Le syndicat assure également que ces agents ne sont pas assez nombreux. Il réclame cinq agents de plus afin de pouvoir «répondre à une crise sécuritaire».

Hier, les grévistes ont aussi distribué des tracts aux agents et prestataires qui entraient dans le périmètre de la centrale. Cette action, qui a débuté aux alentours de 7 heures, a ralenti l'entrée à la centrale nucléaire et a causé des embouteillages jusqu'au rond-point de Chooz. La gendarmerie a dû intervenir pour réguler la circulation. Il faut dire qu'avec l'arrêt de tranche qui a débuté ce week-end, beaucoup plus de personnes convergent vers Chooz B en ce moment. En effet, l'effectif du centre national de production d'électricité peut monter jusqu'à 1 000 personnes lorsque tous les prestataires extérieurs sont présents sur le site.

La direction aurait proposé l'affectation d'un agent supplémentaire au service de protection de site. Ce que la CGT juge amplement insuffisant.

Les syndicats CGT et CFDT ont décidé de reconduire ce matin leur mouvement de grève et de recommencer la distribution de tracts à l'entrée du site à partir de 6 heures du matin.

Partager cet article

Repost 0
Published by lechatnoir51 - dans Social
commenter cet article

commentaires