Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 janvier 2012 3 18 /01 /janvier /2012 12:26

Fusillés pour l'exemplePendant la première mondiale, deux décrets du 2 août et du 6 septembre 1914 furent promulgués qui instituaient des Conseils de guerre spéciaux, s'ajoutant aux Conseils ordinaires qui continuaient de se tenir. Avec une procédure simplifiée et expéditive, s'inspirant des Cours martiales de 1870, ces conseils s'exercèrent jusqu'à leur suppression en 1917.

En France 2 400 «poilus» auront été condamnés à mort et plus de 600 fusillés pour l'exemple, les autres voyant leur peine commuée en travaux forcés. Ces condamnations ont été prononcées pour refus d’obéissance, mutilations volontaires, désertion, abandon de poste devant l'ennemi, délit de lâcheté ou mutinerie (en 1917).

Le 5 novembre 1998, à Craonne, Lionel Jospin, alors Premier ministre, vient inaugurer une statue d'Haïm Kern. Dans son discours, il est alors beaucoup plus prudent. «Certains des soldats, épuisés par des attaques condamnées à l'avance, glissant dans une boue trempée de sang, plongés dans un désespoir sans fond, refusèrent d'être des sacrifiés. Que ces soldats «fusillés pour l'exemple», au nom d'une discipline dont la rigueur n'avait d'égale que la dureté des combats, réintègrent aujourd'hui, pleinement, notre mémoire collective nationale», avait-t-il alors déclaré.

Quelques mois plus tard, en mai, la statue est vandalisée. Selon le sous-préfet de Soissons de l'époque, cet acte semble être l'œuvre de personnes hostiles à la réhabilitation des mutins. Un panneau portant l'inscription «Vive Pétain» avait été retrouvé devant la stèle renversée.

Le secrétaire d'Etat à la Défense a indiqué mardi à l'Assemblée nationale qu'une commission serait mise en place pour examiner au cas par cas, en vue de leur réhabilitation, les 620 soldats français condamnés à mort et fusillés, «pour l'exemple», pendant la Première Guerre mondiale.

«Pour ce qui est des soldats tirés au sort alors qu'ils n'avaient rien à se reprocher, la République devra tirer les conséquences de l'injustice du traitement qui leur a été réservé en réhabilitant ces soldats et leurs familles».

Partager cet article

Repost 0
Published by lechatnoir51 - dans Histoire
commenter cet article

commentaires