Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 janvier 2014 4 02 /01 /janvier /2014 18:01

éolienL’implantation d’éoliennes exige maintenant une procédure en deux temps, permis de construire et autorisation d’exploiter (qui dépend désormais de l’avis de la préfecture). Les opposants y voient là une volonté de freiner leurs capacités juridiques.

L’association Thiérache à contrevents, créée au départ pour protester contre le projet d’implantation d’éoliennes autour des communes de Voulpaix, La-Vallée-au-Blé, Laigny et Haution, regroupe désormais aussi les opposants au projet de Saint-Gobert.

Pour Saint-Gobert le permis de construire est actuellement contesté devant le tribunal administratif, à travers 9 recours émanant des habitants (297 habitants auraient fait part de leur opposition, contre ... trois qui y seraient favorables).

Pour le projet de Voulpaix (société H2 R Nordex), il y a aussi plusieurs recours contre le permis de construire ; l’association s’apprête également à contester l’autorisation d’exploiter.

Un arrêt de la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) du 19 décembre 2013 procure cette fois quelques espoirs aux «antis». Dans cette décision, la CJUE remet en cause le mécanisme de soutien actuel de la France à la production d'électricité d'origine éolienne. Concrètement, l’Etat achète trop cher la production d’électricité. Et surtout, cela n’avait pas été notiifé à la commission européenne.

La bataille n’est donc pas terminée.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Grave 05/01/2016 01:50

Bonjour
, l'éolien est une arnaque que nos enfants vont payer cher. pourquoi les pays plus avances que nous, en éolien font machine arrière? La France ne peut elle pas tenir compte des inconvénients liés à l’éolien. L' Allemagne complète sons énergie par des centrales au charbon ce n'est pas nocif ?? et s'il n'y avait que cela !!!!

http://sosthieracheeolien.centerblog.net/