Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 mai 2013 4 09 /05 /mai /2013 10:59

Les assistants pédagogiques étaient recrutés pour une durée de trois ans dans les collèges et lycées relevant du dispositif Eclair pour travailler auprès d’élèves en difficulté pour des missions d’aides et de soutien en coordination avec les enseignants.

Pour ces personnels en majorité des étudiants employés à mi-temps, ce sera la perte de leur emploi avec de faibles chances de se voir proposer un reclassement comme assistant d’éducation ou éventuellement un emploi d’avenir professeur.

Cette décision serait la conséquence de la loi de finances 2013, donc du Ministre et non pas du recteur. En effet cela semble entrer dans le cadre de l’application des économies décidées par Bercy dans le cadre de la loi de finances.

"Le budget de l’Education nationale est divisé en 2, celui des personnels enseignants et administratifs, et le budget de fonctionnement. Si le premier budget est sanctuarisé, le second, plus réduit, doit faire comme tous les autres budgets des différents ministères, diminués de 5 %. Et les assistants pédagogiques font partie du second budget. Mais la loi de finances 2013 qui a été votée a entériné une création, les EAP (Emploi Avenir Professeur) et nous avons pour mission de faire en sorte que ces nouveaux emplois prennent le relais des assistants pédagogiques", déclare le recteur de l'académie d'Amiens.

Quelles conséquences ? "Trois hypothèses, ils entrent dans les conditions de recrutement des EAP et dans ce cas le deviendront, soit, ils ne le peuvent pas et on leur proposera alors de devenir des assistants d’éducation ce qui est encore une autre catégorie et qui correspondant en grande partie à ce qu’on appelait autrefois les surveillants, soit en leur proposera sans doute autre chose. En tout cas nous allons, nous rectorat, étudier tous les cas. Nous allons mettre en place une bourse à l’emploi de telle manière que tout le monde puisse trouver une porte de transition vers un autre système".

Partager cet article

Repost0

commentaires