Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 septembre 2011 3 07 /09 /septembre /2011 16:45

Une autre grande entreprise de textile va disparaître du paysage aubois. Et quelle entreprise ! Il s'agit de Doré Doré, un des trois fleurons de la bonneterie avec Devanlay et Petit Bateau.

L'Italien Gallo, propriétaire de Doré Doré depuis 2003, a annoncé au personnel qu'il arrêtait toute la production à Fontaine-les-Grès fin novembre. Ce village est le berceau historique de l'entreprise. Depuis près de deux siècles puisque l'usine y a vu le jour en 1819. Cette annonce a été officialisée par un communiqué de Doré Industrie.

Après celle des collants, la production de chaussettes va être transférée en Italie. Déjà une chaussette sur deux y est fabriquée en sous-traitance. Doré Doré ne produit plus à Fontaine-les-Grès que 3 600 paires de chaussettes haut de gamme par jour.

Doré Industrie est en train de devenir une coquille vide. Cet arrêt va entraîner le licenciement de 48 personnes. Tous les métiers de production sont supprimés : du bonnetier à la remmailleuse. Comme il n'y aura plus de production, la nouvelle usine construite il y a 15 ans va être mise en vente. L'ancienne, située le long de la route nationale, risque de prendre le même chemin. Car dans ce vaste bâtiment ne vont plus rester que quinze personnes : la comptabilité, le service du personnel et l'informatique. Pour combien de temps ?

Autant dire que c'est la fin de Doré Doré dans l'Aube. Dire que cette entreprise, à la fin des années soixante, comptait 1 700 personnes dans le département !

Partager cet article
Repost0

commentaires