Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 février 2013 4 21 /02 /février /2013 11:52

Le plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) du mois de décembre a vu le départ de vingt et une personnes, concernant le pôle commercial et la logistique.

Un plan social qui a ranimé les inquiétudes concernant la bonne santé de la société et qui a été suivi d'une annonce du maire de Romilly, indiquant l'investissement de 3 millions d'euros à Romilly-sur-Seine de l'actionnaire suédois Grimadi. Une annonce faite à la surprise des représentants des salariés qui n'en avaient, jusqu'à présent, jamais entendu parler et qui espèrent qu'il ne s'agit pas seulement d'un effet d'annonce sans suite, visant seulement à calmer les inquiétudes des salariés restants.

Après le plan social et l'annonce de ces investissements, nouvel épisode cette semaine avec l'annonce de l'embauche de personnes en CDD (contrats à durée déterminée), ce qui ne manque pas d'alimenter encore plus les rumeurs.

Pourquoi licencier en décembre pour embaucher en février ? Pour la CGT, ces CDD concernent la production.  Des reclassements dans les ateliers de peinture, décoration et assemblage qui «ne sont pas menacés» avaient été proposés aux cadres licenciés, mais que ceux-ci avaient été refusés. «On a des vélos électriques à faire, on a besoin actuellement de douze à quinze CDD en production. Tous les ans, on a une période de saison haute». Une période qui nécessite régulièrement l'embauche de CDD. Par contre, elle espère que le maire de Romilly n'a pas suscité de l'espoir chez les salariés pour rien.

Partager cet article

Repost 0
Published by lechatnoir51 - dans Social
commenter cet article

commentaires