Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mars 2014 7 02 /03 /mars /2014 11:28

Pole Emploi 2-copie-1Dans la catégorie A (demandeurs d’emploi sans aucune activité même partielle), alors qu’on enregistrait fin janvier une hausse de 0,3 % au niveau national et un léger recul au niveau régional de 0,2 %, les Ardennes affichaient une baisse notable de 1,4 % (soit néanmoins 16 278 personnes, et 23 720 avec les «B» et «C»).

Des tendances similaires à ce qui est observé en un an : + 4,4 % en France métropolitaine, + 2,4 % en Champagne-Ardenne mais - 0,2 % pour les seules Ardennes.

Ce sont les statistiques des moins de 25 ans qui permettent au département d’être ainsi classé parmi les bons élèves : - 4,3 % en un mois, et - 6,3 % en un an. Et dans le détail c’est encore mieux pour les jeunes femmes (-11,8 % en un an, alors que le repli n’est que de 1,8 % pour les jeunes hommes).

Des résultats à l’évidence expliqués par les contrats aidés, en l’espèce, «les emplois d’avenir» (au maximum 4 contrats successifs de 6 mois). Les premiers ont été signés en décembre 2012. Le préfet Pierre N ’Gahane avait alors fixé un objectif de 586. Il n’a pas encore été atteint. Hors Éducation nationale, 357 avaient été signés en décembre dernier. Mais le mouvement continue.

Vendredi, la préfecture des Ardennes indiquait que 79 nouveaux contrats avaient été signés depuis le 1er janvier, et que 48 étaient en cours de finalisation, soit 127 au total fin février (objectif : 220 pour le 1er semestre). Cela étant, selon la Direction régionale des entreprises, du travail et de l’emploi (Direccte), dans le département, il y a moins « d’emplois d’avenir » dans le privé (secteur marchand) que dans le reste de la région (19,5 % contre 32,8 %) et par conséquent un plus fort engagement des collectivités (38,7 % contre 22,7 %). Par ailleurs, la part de CDD est plus forte aussi.

Récemment, l’universitaire Michel Abhervé dans «Alternatives économiques» soulignait qu’avec 65 % de contrats signés (par rapport aux objectifs fixés) fin 2013, les Ardennes paient leur statut de département très touché par la crise. Autrement dit, même aidés, emplois et contrats ne tombent pas du ciel.

Partager cet article

Repost0

commentaires