Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 novembre 2011 2 08 /11 /novembre /2011 14:29

Pour l'instant, les salariés de Comareg/Hebdoprint vont partir avec un chèque compris entre 3 000 et 4 000 euro. Mais ils veulent plus.

«La vente par l'administrateur des terrains, mais aussi de la marque Paru Vendu et du site internet, doit être préemptée pour financer le volet social. Et puis, des projets de reprises par les salariés peuvent encore se concrétiser localement…»

Des représentants syndicaux Filpac-CGT des différents titres de GHM, qu'ils soient payants (l'union, L'Est éclair…) ou gratuits (Comareg et Hebdoprint), ont envisagé la suite des événements après la mise en liquidation judiciaire de Paru Vendu par le tribunal de commerce de Lyon jeudi dernier.

Au niveau du groupe GHM, qui compte encore 4 500 salariés, la Filpac ne veut pas s'engager sur un mouvement social. «Il n'y aura pas de grève par procuration dans les quotidiens du groupe (Paris Normandie, La Provence et Nice Matin en métropole, en plus de L'union et L'Est Eclair). Mais nous restons très attentifs au rapprochement/fusion avec le groupe belge Rossel et aux restructurations qui pourraient en découler

Partager cet article

Repost 0
Published by lechatnoir51 - dans Social
commenter cet article

commentaires