Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 août 2013 6 31 /08 /août /2013 12:24

Elba-aout-2013.jpgPropriété du groupe de papeterie normand Hamelin, également propriétaire des marques Oxford et Canson, l'usine Elba des Écrevolles est spécialisée dans la fabrication d'intercalaires.

La fermeture du site avait été annoncée le 9 juillet lors d'un comité d'entreprise extraordinaire. Une première réunion de négociation avait eu lieu avec les représentants syndicaux le 25 juillet. Une nouvelle réunion doit avoir lieu jeudi prochain.

Ce sera le premier plan social à avoir lieu dans l'Aube en fonction de la nouvelle loi du 14 juin 2013, dite de sécurisation de l'emploi, un des premiers en France avec ceux des usines Elba de La Monnerie, dans le Puy-de-Dôme, et de Villeurbanne, dans le Rhône.

Sur les 62 salariés qui restent aujourd'hui, 25 sont dans l'entreprise depuis plus de trente ans. Les deux tiers ont vingt ans ou plus d'ancienneté. Ils tiennent à constater que le groupe a fait de réels efforts pour proposer des possibilités de reclassement.

Si leur préoccupation principale est d'obtenir les meilleures garanties financières possibles, certaines pratiques du groupe Hamelin en ont irrité plus d'un. Ainsi de la présence sur la table de négociations d'une prime dite de «bonne sortie», ou comme l'appelle un salarié, la prime de «sois sage et tais-toi».

Le groupe souhaiterait que son plan social soit entériné. S'il ne l'est pas, c'est un document unilatéral qui atterrira sur les bureaux de la Direccte. C'est en effet cette administration qui doit désormais homologuer les plans de sauvegarde de l'emploi.

Partager cet article

Repost0

commentaires