Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 juin 2013 3 05 /06 /juin /2013 11:41

«Aux Charmilles», 11 salariés, en liquidation
L’ancien «Pat-à-Pain» du mail des Charmilles, devenu «Aux Charmilles», a été placé en liquidation judiciaire. Cet établissement de restauration rapide avait connu un douloureux redressement judiciaire en 2010 à la suite d’un long conflit avec son franchiseur. Il en était sorti en concluant un plan de continuation qu’il ne peut plus honorer.
Le tribunal n’avait donc d’autres solutions que de prononcer la liquidation judiciaire de la société QSP qui l’exploite. Une décision assortie toutefois d’une période de continuation jusqu’en septembre prochain, ce qui laisse le temps à d’éventuels repreneurs de se manifester. «Aux Charmilles» emploie toujours 11 salariés.

LTS Bâtiment, 6 salariés, en plan de redressement
LTS Bâtiment, une société spécialisée dans l’isolation basée à Saint-Flavy, est sortie hier matin de son redressement judiciaire par le haut. Son plan de redressement, qui prévoit un paiement du passif sur dix ans, a été validé par le tribunal.

JSA Confection, 9 salariés, en liquidation
JSA Confection n’aura pas réussi à redresser la barre. L’atelier de confection de La Chapelle-Saint-Luc avait pour lui son savoir-faire et ses clients fidèles. Mais les commandes, trop irrégulières dans l’année, avaient déjà provoqué des difficultés de trésorerie que l’entreprise n’a pas pu résoudre. Le tribunal a donc converti le redressement judiciaire en liquidation.

Halasol, 16 salariés, en redressement
Spécialiste des revêtements de sols, et notamment des sols souples, Halasol a été placée hier en redressement judiciaire. Cette société de Verrières, a été victime d’un décalage de gros chantier, ce qui a provoqué des tensions sur sa trésorerie. Son carnet de commandes bien garni devrait lui permettre de redresser la barre.

Atel, 7 salariés, en redressement
Atel, une agence de communication troyenne, a été placée hier matin en redressement judiciaire. Me Cardon, administrateur provisoire suite à la maladie du gérant, a été nommé administrateur.

Royal Moto toujours dans les temps
Royal Moto France, le distributeur d’articles de moto et de vélo de Saint-Thibault, a passé hier un nouvel examen de passage. «On continue!».
L’arrivée des nouveaux Quadro, le scooter révolutionnaire à quatre roues, est toujours prévue pour septembre. La société compte sur sa commercialisation pour se relancer. En attendant, elle enregistre déjà de beaux succès avec le Quadro à trois roues, qui vient de bénéficier d’une nouvelle motorisation.

Le Golf de l’Ermitage fixé le 18 juin
La société du Golf de l’Ermitage sera fixée le 18 juin sur son sort. Le cas de la société, placée en redressement judiciaire depuis le 8 janvier, a été examiné hier en chambre du conseil, en présence d’un repreneur. Le tribunal a mis sa décision en délibéré jusqu’au 18 juin.
 

Partager cet article

Repost0

commentaires