Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 mars 2013 3 27 /03 /mars /2013 10:48

Cauval-20130325.jpgAu lendemain de la décision du procureur de la République de ne pas prendre de requête pour autoriser Gilles Silberman à déposer une offre, les salariés sont encore sous le choc. Ils n'échapperont pas à la liquidation judiciaire.

Mais ils doivent affronter la réalité. L'histoire d'Atmospheres Interiors devrait connaître son point final le mois prochain et le maintien de 80 emplois est à ranger aux côtés des autres espoirs déçus.

La mobilisation devrait se poursuivre encore aujourd'hui. En début d'après-midi, une nouvelle manifestation devrait être organisée. Un cortège rejoindra le chantier de Pôle emploi.

pour une grande partie des salariés, se fait sentir l'envie de tourner la page après de longs mois dans la tourmente. Leur horizon est clair : Pôle emploi pour 191 d'entre eux auxquels il faut ajouter les onze salariés d'OCM, déjà liquidée, qui ne seront pas repris.

Ce matin devant les salariés, Gilles Silberman, vice pdg de Cauval Industries a répété sa volonté de maintenir une unité de fabrication de canapés à Bar-sur-Aube après la liquidation d'Atmospheres Interiors. Au travers de la société Diva, il travaille à des propositions de reclassements à Bar-sur-Aube. Il a évoqué le maintien de 50 à 100 emplois sur le site.

Partager cet article

Repost0

commentaires