Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2013 6 16 /02 /février /2013 13:52

Hier, le juge de l'expropriation a fixé à 130 000 euros l'indemnité à verser au liquidateur d'APM, à la suite de son expropriation pour cause d'utilité publique.

Pour rappel, pour acquérir les locaux d'AMI (Ardennes Machining industries), et ainsi permettre au premier employeur privé de Vouziers de maintenir son activité localement, la municipalité s'était lancée dans une procédure d'expropriation à l'encontre du mandataire-liquidateur d'APM pour cause d'utilité publique.

Le liquidateur, qui souhaitait vendre les locaux à un prix de 820 000 euros (jugé exorbitant par le repreneur) avait refusé l'offre de rachat de la municipalité fixée à 500 000 euros, alors que les domaines estimaient la valeur du bien à 130 000 euros.

Le liquidateur va se voir notifier la décision et il aura un mois pour faire appel. Une procédure parallèle est encore en cours puisque la déclaration d'utilité publique ayant justifié l'expropriation est par ailleurs attaquée devant le tribunal administratif. Si elle aboutissait remettrait en cause le bien fondé même de l'expropriation.

«Si l'expropriation n'est pas prononcée, inévitablement la Société AMI ne pourra maintenir son activité sur le site de Vouziers. Ce qui engendrera de graves conséquences sur le plan démographique, économique et social pour la ville de Vouziers et ses cantons environnants où la situation de l'emploi est déjà fort affectée et très préoccupante

Partager cet article

Repost 0
Published by lechatnoir51 - dans Economie
commenter cet article

commentaires