Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 février 2014 2 18 /02 /février /2014 17:10

Présent lors de l’assemblée générale de la chambre de commerce et d’industrie, Frédéric Perissat, nouveau préfet des Ardennes, a fait un point d’étape hier matin.

«Selon le juge, les répercussions environnementales du chantier étant insuffisamment qualifiées, le chantier doit être suspendu. Il nous faut donc trouver les mesures à prendre pour redémarrer les travaux (qui à ce jour ne sont pas arrêtés)».

Le préfet des Ardennes a esquissé les deux scénarios sur lesquels planchent les services de l’État. «Nous privilégions deux hypothèses : d’une part faire un recours. Nous travaillons juridiquement sur cette hypothèse. D’autre part, déposer un nouveau dossier concernant la loi sur l’eau, qui doit nous permettre de sécuriser définitivement cet aspect du chantier».

«Tous les grands dossiers en cours font l’objet de ce type de recours». Quitte à aller à l’encontre du jugement du tribunal, le préfet insiste sur un point : «On ne peut pas arrêter ce chantier du jour au lendemain, compte tenu de son importance, des mesures de sécurité à prendre ou d’opérations complexes en cours».

La réunion des cofinanceurs (État Région, Département) abordera ces deux points cruciaux mercredi soir à la préfecture de Région (Châlons-en-Champagne).

Partager cet article

Repost0

commentaires