Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 septembre 2013 7 08 /09 /septembre /2013 09:18

Annoncée un peu comme le messie, notamment dans la Pointe qui avait connu les turbulences de l'Agespana, la Croix-Rouge est pourtant dans le collimateur de ses autorités de tutelle, à savoir l'État et le conseil général des Ardennes.

En tant que financeur des volets «hébergement» et «dépendance» des Ehpad (Établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes), le conseil général vient de commander un audit pour contrôler la gestion des trois équipements ardennais gérés par la Croix-Rouge française. Ils sont situés à Givet (60 résidants, 37 équivalents temps plein), Monthermé (74 résidants, 44 ETP) et Carignan (98 résidants et 70 ETP).

Selon les chiffres du conseil général, le déficit atteint 645 000 euros à Carignan, 160 000 à Givet et 82 000 aux Hauts Buttés. Soit près de 900 000 euros au total. Mais l'ardoise pourrait être beaucoup plus lourde : «Aux Hauts Buttés, la Croix-Rouge a bénéficié d'une recette exceptionnelle, liée à la reprise des frais financiers du Prêt locatif social par l'État. En clair cela représente plus de 700 000 euros. Sans cette somme, le déficit serait beaucoup plus lourd».

Si ces chiffres s'avèrent exacts, qui va payer la casse ? Les salariés ? Les personnes âgées ? Ou les 2 ?

Partager cet article

Repost0

commentaires