Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 juin 2011 6 04 /06 /juin /2011 08:29

Une nouvelle fois, le nucléaire a confirmé tragiquement qu’il était une industrie de la catastrophe
et de la mort.
Cette catastrophe, toujours en cours dans la centrale japonaise de Fukushima à l’heure où nous écrivons, vient rappeler de quoi est faite la logique productiviste sous-tendue par les choix économiques ayant présidés au développement de cette filière.
Depuis des années, nous ne cessons de le répéter : par sa dangerosité évidente et la centralisation qu’il nécessite, par la culture du secret et de la sûreté qu’il fabrique, commercialise, banalise et généralise, par les modes de subordination qu’il implique, le nucléaire, loin d’être un simple choix technologique pour produire de l’électricité. Elle est partie intégrante des dispositifs de contrôle global des populations de la planète en même temps qu’un juteux secteur pour certaines des plus grandes multinationales, généralement très proches des appareils d’État, particulièrement en France.


 
4 pages nuk 2011
par lechatnoir51

Partager cet article
Repost0

commentaires