Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 octobre 2013 7 06 /10 /octobre /2013 14:26

Sous le coup d'une procédure de liquidation à l'amiable, la société champardennaise de travaux publics (SCATP) à Château-Porcien, filiale de la société DL, a fermé ses portes le mercredi 2 octobre.

La direction a décidé de supprimer la totalité des effectifs, soit 33 postes. 29 propositions de reclassement ont été faites aux salariés : 14 en interne, dans les filiales de la société DL Perrier et Lavorie, et 15 en externe.

«Les salariés avaient jusqu'au 25 septembre pour rendre leur décision. Au final, seules deux personnes ont accepté la proposition de reclassement. Les 23 autres employés ont préféré accepter un contrat de sécurisation professionnelle (CSP), ainsi que le versement de leurs indemnités licenciement».

Le CSP permettra donc aux salariés de toucher pendant 12 mois 80 % de leur salaire journalier de référence (équivalent au salaire net). La direction a annoncé qu'elle donnerait 500 euros supplémentaires à chaque salarié pour leurs formations dans le cadre du CSP.

Par ailleurs, un contrat d'apprentissage sur les deux présents sur le site de la SCATP a été reclassé dans la filiale Perrier à Rethel, alors que le deuxième a trouvé une autre entreprise.

L'avenir n'est en revanche pas décidé pour les huit postes restants. «Nous avons une secrétaire technique spécialisée en marchés publics que nous n'avons pas su reclasser, ainsi qu'un chargé d'étude».

Les délégués du personnel, ainsi que leurs deux suppléants doivent attendre l'autorisation de l'inspection du travail pour pouvoir obtenir leur licenciement.

Partager cet article

Repost0

commentaires