Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 octobre 2016 2 04 /10 /octobre /2016 15:15

«Nous voulons savoir où nous allons !» Vendredi dernier, dans la matinée, une trentaine de salariés du site baralbin de France Bedding Group, anciennement Cauval, se sont réunis devant les portes de l’entreprise pour faire connaître leurs sentiments et faire entendre leurs inquiétudes sur différents points.

Et notamment celles qui concernent les commandes, ou plutôt le manque de commandes : «Depuis la reprise de Perceva (fonds de retournement repreneur de Cauval), les choses ont complètement changé sur le site, au niveau mentalité, au niveau de tout. Nous nous sommes rendus compte que Perceva n’avait pas le pouvoir ni les épaules pour une entreprise comme Cauval, ils n’ont pas pris les bonnes personnes pour diriger l’entreprise. Je crois que nous sommes complètement largués. Aujourd’hui, nous avons des matières premières à gogo, c’est carrément l’inverse de ce que nous avons vécus avant. Nous produisons pour stocker, il n’y a aucune commande. Le directeur nous a dit que tout le retard a été épongé et c’est vrai qu’aujourd’hui le carnet de commandes est à plat», indique le délégué syndical CGT.

De son côté, le président de France Bedding Group, se veut rassurant.

Partager cet article

Repost 0
Published by lechatnoir51 - dans Social
commenter cet article

commentaires