Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 avril 2016 3 27 /04 /avril /2016 16:21
Fermeture de la maison centrale de Clairvaux

Le ministre de la justice, Jean-Jacques Urvoas a annoncé ce mercredi 27 avril 2016 la fermeture prochaine de la prison de Clairvaux, lors d’un discours prononcé à l’École nationale d’administration (Enap).

«Il faut savoir fermer des prisons, lorsque cela est nécessaire. Et tous ceux qui connaissent l’état de vétusté et de dégradation de Clairvaux, construit sur le site d’une abbaye en 1804, me comprendront. Cela fait des années que la fermeture de ce centre, où le passé ne cesse d’inspirer la perception du présent, est annoncée sans qu’elle ne se concrétise. Je ne veux plus que les personnels soient contraints de travailler dans de telles conditions, pas plus que je ne souhaite que des personnes soient détenues dans des locaux aussi inadaptés

Actuellement, 127 détenus sont emprisonnés à Clairvaux, pour 198 places. 199 surveillants et personnel pénitentiaire y travaillent.

Concernant le personnel, le ministre ajoute «la direction de l’Administration pénitentiaire prendra en compte chaque situation des personnels pour qu’il n’y ait pas de préjudice excessif.»

Pour FO pénitentiaire, «C’est dégueulasse, c’est une honte. On fait Lavau mais on ferme Clairvaux. Au niveau de l’emploi, c’est la mort.»

Quelle date pour la fermeture ? Le ministre a répondu «vite», sans plus de précision. La date la plus probable est 2022, date d’ouverture de la prison de Lavau.

Le projet de la prison de Lavau, basé sur le système du partenariat "Public Privé", avait été présenté en février 2012, avant d’être annulé quelques mois plus tard, en octobre de la même année. Le projet prévoyait 350 places (censés remplacer les 113 places la maison d’arrêt de Troyes) pour un coût de 90 millions d’euros.

Répondant fin mars à la question d’un député concernant Lavau, le Garde des Sceaux avait indiqué que «Les études seront conduites en 2016 et, à ce stade, la livraison est prévue pour 2022». On apprenait alors que Lavau serait un centre pénitentiaire (à la fois maison d’arrêt, centre de détention et maison centrale) et que la capacité serait de 522 places, soit 172 places de plus que dans le projet initial…

Lavau fait partie des 15 000 nouvelles places de prison annoncées par le gouvernement. Le Garde des Sceaux devrait venir prochainement venir dans l’Aube expliquer ces décision.

Partager cet article

Repost0

commentaires

DM 02/05/2016 02:00

Enfin le coup de pied dans la fourmilière. Une direction inexistante sans autorité devant la population pénale, des frais de fonctionnement exorbitants, des surveillants prêts à tout pour un poste de planqué laissant le reste aux autres. Un syndicat qui marchait main dans la main avec cette même direction. Vous avez tous signés pour votre statut de fonctionnaire à vie avec un état, sans honneur, ne respectant pas ses engagements, sa parole, donc on ferme sa bouche, vous connaissiez les conditions Beaucoup d’agents quel que soit leurs grades appliquaient cette politique sans broncher. La casse est énorme, ambiance, découragement, alcoolisme, dépression, laisser-aller complet. 130 détenus pour le double de personnel. Messieurs qu’avez-vous à vendre à la fin de votre journée ? Rien de bien concret, si ! La récidive, la rancœur, le dégout. Quel établissement ! Bref l’ingérable. Aux plus malins, aux plus soumis ne craignez pas pour votre avenir géographique, aux autres : dur-dur. Mais bon, que représente un aller-retour à Troyes ou plus loin pour quelques heures de service pendant des années ? : une broutille, une formalité qui se fait très facilement finalement. Aux croyants qui ont investi sur place, il existe des multitudes de possibilités de rachats de crédit etc…. Merci aux différents Gardes des Sceaux, qui vont enrichir les promoteurs des structures pénitentiaires privées, ne plus incarcérer les petites peines, et qui vont vous donnez l’impression d’aller à l’usine…. Vive la république ! : Restriction des libertés individuelles et collectives, Inégalité, et Fraternité avec l’ennemi. Bonne lecture, et gardez la pêche.