Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 mars 2016 2 08 /03 /mars /2016 12:36

Les grandes maisons de champagne ont confiance en l’avenir, certaines vont investir plusieurs dizaines de millions d’euros dans les années à venir.

Veuve Clicquot (LVMH) : 280 millions d'euros (5 hectares de bâti dans la ZAC de Cernay-Saint-Léonard., nouveau site de vignification, Fin des travaux prévu en 2034).

Taittinger : 60 millions d'euros (Investissements prévus rue de la Justice et rue Clostermann à Reims, transfert de la cuverie et du tirage pour la vendange 2017, Extension de 3 000 mètres carrés)..

Moët et Chandon (LVMH) : 60 millions d'euros (9 000 mètres carrés à Mont Aigu et Oiry, construction d'une nouvelle cuverie de 250 0000 hl pour une mise en service à la vendange 2017.

Nicolas Feuillatte (première union de producteurs de Champagne) : 25 millions d'euros (2016 : nouvelle cuverie pour les vins de réserve pour les vendanges 2016, 2017 : construction d'un nouveau siège social et d'un espace d'accueil).

Deutz : 24,5 millions d'euros (sur 20 ans) (2017 : adéquation de l'outil industriel avec expansion pour fin 2017).

Vranken-Pommery : 15 millions d'euros (5 hectares à Tours-sur-Marne, construction d'un parc paysager pour une ouverture au public à l'horizon 2020).

Lanson (Groupe LANSON-BCC) : 15 millions d'euros (2016 : modernisation des chaînes de production, construction d'un nouveau hall de stockage, révision du circuit de visites et d'accueil du public).

Louis Roederer : 8 millions d'euros (4 700 mètres carrés, réaménagement du siège social et du cellier de réception fin 2016 / début 2017).

De Castelnau (Coopérative Régionale des Vins de Champagne, ex Jacquart) : 5 millions d'euros (depuis 2014) (2017 : restructuration des ateliers d'habillage, nouvelle cuverie de 23 000 hl, restructuration des abords de la rue Gosset pour améliorer l'accueil du public).

Cattier : 1 million d'euros (2016 : modernisation de la chaîne de dégorgement pour la vendange 2016, 2017 : amélioration de la cuverie et achat d'un parc de palettes et gyropalettes).

Henri Giraud : 1 million d'euros (2016 : construction d'un bâtiment destiné à l'oenotouristique pour fin mars, renouvellement de la cuverie pour des fûts de chêne et oeufs.

Laurent-Perrier : Investissement non-communiqué (Augmentation de la centralisation des capacités de production et amélioration de l'accueil du Domaine).

Partager cet article

Repost0

commentaires