Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 janvier 2016 1 11 /01 /janvier /2016 11:36

Un préavis de grève illimité a été lancé par l’intersyndicale (CFDT, Unsa et FO) chez Keolis Sud Lorraine à partir d’aujourd’hui.

Ce préavis fait suite aux NAO (négociations annuelles obligatoires) qui n’ont rien donné concernant les augmentations de salaires. «On préférerait que ça se passe mieux plutôt que d’embêter ainsi les gens. Mais le pouvoir d’achat des agents est faible. On touche à peine le Smic après 20 ans d’ancienneté et la direction ne nous propose que 0,2 % d’augmentation en brut, c’est-à-dire rien ! Quand les résultats de l’audit comptable demandé par les syndicats ont été connus, et surtout les sommes faramineuses versées aux cadres, ce sont les salariés eux-mêmes qui ont demandé qu’il y ait une grève. Je pense qu’elle sera bien suivie, même si l’on se passerait bien de perdre une journée de salaire».

Le directeur de Keolis Sud Lorraine affirme qu’il ne pouvait pas proposer d’augmentation de salaire plus importante. «Notre société a été en déficit jusqu’en 2013. On est sorti du rouge depuis 2014, mais la situation est encore fragile. Nous avons proposé une augmentation de 0,6 % et la mise en place d’une mutuelle pour toute la famille. La direction n’a pas à rougir de la rémunération des agents de conduite qui ont également de nombreux avantages». Il ajoute également que sa société agit dans le cadre d’une délégation de services publics (transports) pour des collectivités publiques qui ont, elles aussi, connu une sérieuse baisse budgétaire. «On se doit de rester compétitif».

Keolis est un groupe public franco-québécois du secteur des transports de voyageurs, opérateur de bus, de métros et de tramways. Il exploite également des réseaux de cars, de vélos en location, de parkings, de navettes maritimes, de funiculaires, de trolleybus et de services aéroportuaires. La société, basée à Paris, est détenue majoritairement par la SNCF. La Caisse de dépôt et placement du Québec détient aussi des actions de propriété. Keolis fait partie de SNCF Mobilités.

Ce mouvement social ne vise que les lignes de cars gérées par cette compagnie Keolis : la ligne régulière du conseil départemental Troyes – Bar-sur-Aube – Laferté-sur-Aube, une partie des transports scolaires sur les secteurs de Brienne-le-Château, Vendeuvre-sur-Barse et Bar-sur-Aube, la ligne TER Troyes-Romilly (autocar), la ligne TER Troyes-Chaumont (autocar) et la ligne TER Vendeuvre – Bar-sur-Aube – Ville-sous-la-Ferté (autocar).

Partager cet article

Repost0

commentaires