Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 décembre 2015 1 28 /12 /décembre /2015 20:09
20151228 Géopoltique de l'ours polaire (suite)

En 1ère partie de l'émission, suite de l'interview de Farid

L’ours est un animal sans frontières, mais quand il en traverse une, son statut change.

Mais l’ours polaire est-il vraiment menacé ?

Il n’y a pas d’accord scientifique jusqu’à maintenant sur le nombre d’ours polaires (20 000 ? 25 000 ?) et sur l’évolution de cet effectif. Il semble que leur population baisserait dans certaines régions (Mer de Beaufort, Svalbard), mais augmenterait ailleurs (Mer de Kara, Nouvelle-Zemble). Les ours migrent, pour des raisons parfois obscures, ce qui rend difficile leur comptage. Le message catastrophiste de certaines associations écologistes annonçant la disparition programmée de l’ours polaire, ne semble pas solidement argumenté.

L’interdiction de la chasse est-elle la meilleure protection ?

Pour les partisans de la chasse, la réglementation assure une meilleure protection que l‘interdiction totale qui, en faisant grimper le prix des peaux, est une incitation au braconnage. Un ralentissement du réchauffement climatique qui fait fondre la banquise, serait sans doute profitable aux ours dont c’est le terrain de chasse. Mais les auteurs émettent aussi une hypothèse crédible : la survie de l’ours polaire à la disparition de la banquise.

Si l’ours polaire n’est pas menacé de disparition à court terme et s’il semble faire preuve de capacités d’adaptation, pourquoi suscite-t-il tant d’émotion chez nos contemporains ?

Au cours des derniers siècles, l’ours polaire a pu être menacé par des chasses excessives, puis, dans les dernières décennies, par les forages des compagnies pétrolières. Aujourd’hui, les traités internationaux et le souci de leur image des exploitants semblent protéger l’ours efficacement, du moins à court terme. Mais l’ours qui doit faire face à la diminution progressive de la banquise, sert à nous alerter sur les menaces du réchauffement climatique auquel contribuent largement les Etats-Unis qui se veulent son premier protecteur.

En 2ème partie de l'émission; nous revenons sur la déchéance de nationalité.

Partager cet article

Repost 0
Published by lechatnoir51 - dans Radio
commenter cet article

commentaires