Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 octobre 2015 6 03 /10 /octobre /2015 21:54
Centre de stockage de déchets FA-VL : l'étau se resserre autour du Soulainois

En 2008, le ministère de l’Écologie missionne l’Andra (Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs) à trouver un site pour accueillir par l’implantation potentielle en 2019 d’un centre de stockage de déchets radioactifs de faible activité à vie longue (FA-VL) et d’instruire le dossier. Plus de 3 000 communes intéressent alors le ministère de l’Écologie.

L’Andra cherche un terrain de très faible perméabilité essentiellement de type argileux ou marneux, pour conditionner de 100.000 à 200.000 m3 de déchets graphites et radifères de faible activité, mais dont la durée de vie est supérieure à 30 ans. Ces déchets proviendraient du démantèlement de réacteurs EDF, et de résidus de minerais exploités pour la fabrication de pots catalytiques, de composants électroniques, etc. Ces résidus sont actuellement entreposés sur des sites industriels, et l’Andra veut pouvoir les stocker en «subsurface», soit supérieure ou égale à 50 mètres.

Le lancement de la recherche de site est alors prévu en juin 2008 en vue d’une demande d’autorisation de création du centre de stockage fin 2013 et d’une mise en service envisagée en 2019.

Parmi la trentaine de communes qui se sont portées candidates, l’Andra ne retient, en juin 2009, que 2 communes auboises : Auxon (230 habitants) et Pars-les-Chavanges (75 habitants). Finalement, ces 2 communes vont retirer leurs candidatures. Il va falloir rechercher un nouveau site !

Suite à cet échec, il est décidé qu’il serait préférable que ce site de stockage se trouve dans une zone accueillant déjà des activités nucléaires.

Début 2013, le Ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie a donné à l’Andra ses orientations pour la poursuite du projet. Il demande à l’Andra de poursuivre les travaux de recherche de site de stockage, tant auprès des sites accueillant déjà des installations nucléaires que des territoires où des communes s’étaient portées candidates en 2008, comme l’a préconisé le Haut Comité pour la transparence et l’information sur la sécurité nucléaire.

La Communauté de communes de Soulaines dans l’Aube fait partie des territoires concernés. L’Etat demande à l’Andra d’y mener des investigations scientifiques pour évaluer la faisabilité d’un stockage pour des déchets FA-VL, auquel pourrait être associé un stockage pour les déchets de très faible activité. Cette démarche est conditionnée, conformément à la demande des élus locaux, à la mise en place préalable, avant toute présence sur le terrain, d’une démarche de concertation et d’information.

Retour donc dans l’Aube où se trouvent les 2 premiers sites se stockage : Soulaines et Morvilliers. Car c’est uniquement là que l’Andra va concentrer ses investigations.

On vient d’apprendre que les élus du Soulainois ont autorisé l’Andra à poursuivre ses investigations géologiques sur une zone de 10 km2. Dans un rapport remis à l’État, l’Andra indique que le sous-sol du canton présente un «caractère favorable» à un stockage de faible profondeur.

Partager cet article

Repost0

commentaires