Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 avril 2015 3 29 /04 /avril /2015 20:59
Les cheminots du Technicentre libèrent le directeur général matériel SNCF France

Le 16 avril dernier, Guillaume Pepy, le président de la SNCF, était venu annoncé à Troyes, la transformation du Technicentre de Romilly en pôle d’excellence.

Entre 200 et 280 cheminots travailleront dans ce pôle d’excellence, alors que le Technicentre emploie aujourd’hui 530 salariés.

La CGT travaille depuis cette annonce sur un «projet alternatif économiquement viable et industriel». Pour le syndicat, cette contreproposition «doit être avant tout le projet de l’ensemble des cheminots. Nous allons le porter au niveau de l’entreprise et sur le terrain politique. Il faut qu’il soit concrétisé au plus tard avant les vacances».

Lundi 27 avril au soir, de nombreux cheminots étaient debout dans la grande salle des fêtes. Plus de cinq cents personnes étaient là pour cette réunion publique animée par l’intersyndicale.

La tension est montée d’un cran ce mercredi matin quand les employés ont appris la venue de Xavier Ouin, directeur général matériel SNCF France. Il est arrivé «en catimini» pour tenir une assemblée du personnel au Technicentre.

Vers 11 h 45, beaucoup de salariés quittent l’assemblée générale, toujours dans l’incertitude, en se disant «dégoûtés». A 12 h 15, le directeur général est retenu par des agents SNCF. Les salariés attendent de nouvelles propositions et des éclaircissements sur l’avenir du Technicentre. Deux cent cinquante agents SNCF sont sur place.

17 h 30 : Xavier Ouin est libéré. Les cheminots et le directeur général matériel SNCF France ont finalement signé un accord. Xavier Ouin s’est engagé à étudier dans les meilleurs délais le projet alternatif de la CGT.

Il a ensuite pu quitter, à pied, le Technicentre pour prendre un train en gare de Romilly et rallier la capitale.

Partager cet article

Repost0

commentaires