Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 avril 2015 1 20 /04 /avril /2015 19:38

Le constat est accablant. Deux ans après la fermeture mouvementée de Grantil, la moitié de l’ancien personnel cherche encore du travail. Une réalité terrible pour lr président de l’association de défense. «Sur les 123 personnes qui ont répondu, il y a 36 CDI, 6 créations d’entreprise, 2 CDD, 8 retraités, 8 en intérim et 63 en recherche active», développe-t-il. Soit plus de 50 % des anciens salariés de l’usine de papiers peints encore au chômage aujourd’hui.

Une photographie extrêmement précise rendue possible grâce à la Fiche d’évaluation des situations individuelles (FESI) mise en place par l’association. «Cela permet de noter l’ensemble des préjudices : les kilomètres en voiture pour les entretiens d’embauche, l’usage d’un véhicule, les déménagements pour un nouveau travail. En bref, tout ce qui a été provoqué par la fermeture de Grantil

Car les procédures se poursuivent pour les Châlonnais contre le licenciement abusif qu’ils dénoncent.

Partager cet article

Repost 0
Published by lechatnoir51 - dans Social
commenter cet article

commentaires