Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 février 2015 6 07 /02 /février /2015 11:01

Vendredi soir, après plus de 40 heures de grève, les ouvriers décidaient de stopper leur mouvement. Pourtant, dans le courant de la journée, la colère des ouvriers de Schulman plastics était encore montée d’un cran, alors qu’ils demandaient des «revalorisations salariales» et «l’amélioration de leurs conditions de travail».

Après un premier échec des négociations, le matin, avec des membres de la direction du site et du groupe Schulman Europe, une seconde tentative accouchait, aussi, d’une souris.

Les 56 grévistes, sur les 91 salariés que compte l’entreprise, étaient même prêts à durcir le mouvement. «Il ne faut plus laisser entrer qui que ce soit. On bloque l’usine». Pourtant, une heure plus tard, le piquet de grève était levé. Les salariés acceptaient de reprendre le travail.

«Un cadre du groupe nous a finalement indiqué que les deux journées de grève seraient rémunérées». Quant aux vingt-huit doléances des grévistes ? Pas d’avancée notable. Jeudi prochain, les syndicats et la direction se retrouvent pour rouvrir les négociations. «Si nous n’obtenons pas ce que nous souhaitons, le mouvement reprendra».

Partager cet article

Repost0

commentaires