Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 décembre 2014 6 13 /12 /décembre /2014 09:40

C’est la fin d’un feuilleton qui durait depuis 2009 et le licenciement de deux employés du service surveillance de l’hypermarché Cora, à Villers-Semeuse. Ils rejoignent alors le syndicat RO. Ils seront licenciés peu de temps après.

«Trois mois avant d’être licencié, j’étais le meilleur des ouvriers, l’entreprise m’avait même sponsorisé dans le cadre d’un rallye moto. Puis, j’ai commencé à parler aux autres salariés pour le syndicat, et là, je suis devenu le plus mauvais… On m’a pris les clés le jour même, alors que j’ouvrais et fermais le magasin». En 48 heures, la direction lui reproche plusieurs fautes graves. «Le même jour, on trouve également des fautes graves à un autre collègue».

Pour eux, le lien de causalité entre les licenciements et l’activisme syndical des deux salariés est clair, même si la cour d’appel de Reims a estimé qu’il n’y avait aucun lien entre les faits. «Il échet de retenir (…) que la seule coïncidence entre la date du licenciement et la rumeur de création d’une section syndicale à laquelle Monsieur J. aurait manifesté l’intention d’adhérer, ne fait pas suffisamment présumer de la discrimination alléguée», précise l’arrêt de la cour d’appel, suivant ainsi le jugement des prud’hommes.

En revanche, la cour d’appel a confirmé l’absence de faute grave. Il incombait «exclusivement» à Cora de prouver l’existence de celle-ci, le doute bénéficiant au salarié. Or, faute d’éléments probants, la cour d’appel a confirmé «le jugement déféré en toutes ses dispositions».

«Les décisions rendues par la cour d’appel de Reims (…) ont confirmé celles du conseil des prud’hommes de Charleville, comme quoi nos anciens collègues ont été licenciés sans cause réelle et sérieuse. C’est un profond soulagement pour nos camarades, qui ne méritaient aucunement cet acharnement», s’est félicitée  la section FO de Cora Villers-Semeuse.

Pour info, le directeur de l’époque a quitté Villers-Semeuse pour l’enseigne de Reims-Cormontreuil.

Partager cet article

Repost 0
Published by lechatnoir51 - dans Social
commenter cet article

commentaires