Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 novembre 2014 7 30 /11 /novembre /2014 13:29

Ensival-Moret, fleuron de l’industrie saint-quentinoise, fabrique des pompes, destinées à conduire des substances les plus diverses, tels des liquides lourds, visqueux, corrosifs ou encore l’eau salée, l’acide sulfurique, le pétrole et le gaz. Depuis le début des années 2000, la société a connu une expansion à l’international en allant grappiller les marchés en Amérique du Sud et en Asie, après l’installation de sa première filiale à Shanghai, en 1996. Son chiffre d’affaires s’est forcément développé, passant de 25 millions d’euros en 2000 à 170 millions en 2012.

Depuis la rentrée de septembre, l’entreprise Ensival-Moret a recours au chômage partiel. Autrement dit, la direction a invité une vingtaine de salariés à prendre des congés. «C’est un roulement dans les bureaux et l’atelier. C’est dû à une baisse dans les carnets de commandes».

Aujourd’hui, le personnel est inquiet. «Ils le vivent assez mal, nous nous posons des questions. C’est une boîte qui n’a jamais connu ça. Dans la conjoncture actuelle, personne n’est à l’abri. Le marché mondial des pompes est en difficulté».

Partager cet article

Repost0

commentaires