Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 octobre 2014 1 20 /10 /octobre /2014 20:18

Selon le président de l’ordre des médecins de l’Aube, la désertification médicale ne touche pas (encore) complètement Troyes et son agglomération. Les mesures incitatives mises en place par la profession, le conseil général ou la Ville de Troyes pour s’installer semblent porter leurs fruits.

Mis à part peut-être Saint-Julien-les-Villas, le secteur de l’agglomération est plutôt bien pourvu comparé au reste du département. En 2013, l'ordre a enregistré 3 465 médecins en Champagne-Ardenne. Un chiffre qui va décroître de 2,3 % par an.

Dans l’Aube, il y avait 360 médecins généralistes en 2007. En 2013, ils sont 345. Selon les prévisions de l’observatoire du conseil de l’ordre des médecins, ce chiffre devrait descendre à 335 en 2018. Sur les 345 médecins dans le département, la moitié environ se trouve à Troyes et son agglomération. Il manque des rhumatologues et des ophtalmologues.

C’est une profession qui vieillit. La moyenne d’âge est de 52 ans pour les médecins généralistes, dont 39 % de femmes, 54 ans pour les spécialistes, dont 40 % de femmes. Les moins de 40 ans constituent seulement 10 % des médecins généralistes. Cette catégorie d’âge forme 6 % des spécialistes. Beaucoup de médecins qui ont atteint l’âge de la retraite continuent leur activité.

Le solde des entrées et sorties est équilibré, mais on recense plus de salariés que de libéraux.

Partager cet article

Repost 0
Published by lechatnoir51 - dans Santé
commenter cet article

commentaires