Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 septembre 2014 5 12 /09 /septembre /2014 07:59

Un train de déchets nucléaires hautement radioactifs retraités par la société française Areva a quitté mercredi Valognes (nord) pour la Suisse.

Le retraitement consiste à séparer les différentes matières contenues dans les combustibles qui sortent des centrales nucléaires afin, selon Areva, de réduire le volume des déchets produits.

Quatre wagons (CASTOR) de déchets sont issus de combustibles qui ont servi à produire «l’équivalent d’environ 13 ans de consommation électrique d’une ville comme Zurich», a précisé le groupe nucléaire. Trois wagons comprennent des déchets vitrifiés, qui concentrent la quasi totalité de la radioactivité, et un quatrième des déchets dits compactés, moins radioactifs car issus des gaines métalliques qui contenaient les pastilles d’uranium du combustible, selon Areva.

Une fois ce convoi arrivé à destination, Areva aura retourné 83% des déchets vitrifiés suisses et 74% des déchets compactés.

Il s’agissait du 9e convoi de déchets vitrifiés à destination de la Suisse depuis en 2001, selon Areva qui a jusqu’à fin 2016 pour tout réexpédier en Suisse. En 2011, trois conteneurs CASTOR transportant des déchets suisses «traités» à l’usine Areva de La Hague ont quitté le terminal ferroviaire de Valognes pour rejoindre Würelingen en Suisse. En France, le train a successivement traversé les départements de la Manche, le Calvados, l’Eure, la Seine-Maritime, l’Oise, la Somme, l’Aisne, la Marne, La Meuse, La Meurthe-et-Moselle, la Moselle, le Bas-Rhin et le Haut-Rhin. Trois ans après la destination est la même, on ne voit pas pourquoi le chemin emprunté aurait été radicalement différent.

Comme à l’accoutumée, les populations concernées sont laissées dans la plus totale ignorance des risques inconsidérés que ce type de transport de déchets nucléaires leur font courir. Aucune information officielle n’a été diffusée.

La Suisse a décidé de sortir du nucléaire après la catastrophe de Fukushima. Elle compte actuellement cinq réacteurs nucléaires qui doivent être mis peu à peu hors service d’ici à 2034.

La «forteresse roulante» pour la Suisse a-t-elle traversé la région ?

Partager cet article

Repost 0
Published by lechatnoir51 - dans Infos nucléaires
commenter cet article

commentaires