Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 septembre 2014 2 02 /09 /septembre /2014 17:07

Réuni en audience collégiale hier, le tribunal administratif a finalement confirmé la décision d’interdiction d’accès aux centrales nucléaires de l’ingénieur.

Ce sont les liens «qu’il entretiendrait avec un groupe terroriste djihadiste» qui ont motivé la décision. Prenant en compte, d’une part, «le risque de manipulation et donc de vulnérabilité d’un ingénieur ayant accès aux centrales nucléaires» et les impératifs de la sécurité nucléaire, d’autre part, le Tribunal administratif de Châlons-en-Champagne, a jugé que «l’administration peut légitimement écarter, lorsqu’elle délivre des autorisations d’accès aux zones réservées, les personnes qui, en l’état d’informations précises, apparaissent engagées dans un processus de radicalisation politico-religieuse».

Et ce même si le casier judiciaire du requérant est vierge et que «les fichiers de police ne contiennent aucun élément établissant avec certitude son engagement personnel dans un islam violent».

Partager cet article

Repost0

commentaires