Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 septembre 2014 3 24 /09 /septembre /2014 09:51

Avant le lancement du chantier, le projet de construction des barrages automatiques sur la Meuse achève son volet administratif avec le lancement de l’enquête publique. Dans les 23 communes concernées par ces travaux, notamment Charleville-Mézières, le public pourra consulter le dossier du 6 octobre au 6 novembre, notamment dans les mairies.

Une procédure entreprise, au titre de la déclaration d’utilité publique, de la demande d’autorisation «loi sur l’eau» et d’urbanisme, et sur le parcellaire. Car en effet, «une partie du génie civil, le radian et les accès aux barrages peuvent empiéter sur des terrains adjacents. Mais la voie verte ne sera pas impactée par le chantier».

Le chantier, qui consiste à remplacer 19 barrages anciens, dont les fameux barrages à aiguilles, devrait commencer à la fin du premier trimestre 2015 dans les Ardennes.

«Pour un barrage, il faut compter deux saisons de travaux (en période de basses eaux) donc deux années de travaux environ. Les opérations devraient durer six ans et demi environ».

Baméo, filiale de Vinci a signé un partenariat avec Voies navigables de France pour exploiter et assurer la maintenance de ces barrages sur la Meuse et l’Aisne. Un contrat de 312 millions d’euros conclu pour 30 ans.

La construction des nouveaux ouvrages a été déléguée à plusieurs entreprises, dont Corebam.

Partager cet article

Repost0

commentaires