Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 août 2014 6 09 /08 /août /2014 16:04

Cette Laonnoise, assistante sociale de formation, travaillait pour la Commission technique d’orientation et de reclassement professionnel, la Cotorep, lorsque cette institution a disparu pour intégrer la maison départementale des personnes handicapées (MDPH). C’est dans cette toute nouvelle structure qu’elle a été affectée mais les choses ne se sont pas déroulées comme elle l’avait imaginé et elle s’est retrouvée en opposition avec la direction.

Elle a donc demandé à quitter la MDPH. «Je voulais repartir dans mon secteur professionnel, celui de l’assistance sociale», explique la Laonnoise, qui avait même en vue un poste au sein de l’Éducation nationale. Espoir déçu. Celle qui a plus de 35 ans de pratique dans ce domaine d’activité s’est retrouvée affectée à un poste purement administratif à la direction départementale de la cohésion sociale (DDCS).

«J’ai été placardisée et j’étais dans un sous-emploi». Les relations avec l’un de ses collègues se sont très vite détériorées, entraînant une dépression puis un arrêt maladie. «L’administration m’a demandé de me mettre en congé maladie de longue durée. Si je ne voulais pas y laisser ma santé, j’ai fini par accepter».

Dès lors, elle a engagé un bras de fer avec son administration pour que sa dépression «soit reconnue imputable au service», non sans mal. «Dans un premier temps, il y a deux ans, la commission de réforme m’a donné raison mais la procédure a été jugée caduque parce qu’elle n’était pas présidée par un psychiatre. Tout a donc dû être recommencé et, en février dernier, la commission m’a cette fois donné tort. J’ai contesté la décision et demandé une contre-expertise. La commission de réforme, sur avis de quatre psychiatres, a reconnu ma dépression imputable au service puisque contractée à cause de mes conditions de travail». Au-delà de sa satisfaction personnelle, elle y voit l’occasion de délivrer un message : «Dans la fonction publique, on peut gagner des combats. Il ne faut pas se laisser faire».

Partager cet article

Repost 0
Published by lechatnoir51 - dans Social
commenter cet article

commentaires