Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 juin 2014 1 16 /06 /juin /2014 20:37

Fin mai, Force ouvrière, Sud et CFDT tiraient la sonnette d’alarme quant à la situation au sein de l’Association ardennaise de sauvegarde de l’enfance, de l’adolescence et des adultes (plus connue sous le nom de Sauvegarde des Ardennes).

Suite à deux courriers pointant des dysfonctionnements au sein du centre éducatif et professionnel de Bazeilles (CEP), qui accueille des mineurs en difficulté, les organismes financeurs de l’association (Agence régionale de santé, préfecture, conseil général et ministère de la Justice) avaient demandé une inspection. N’ayant pas eu connaissance de ses conclusions, et inquiets du possible non-respect de plusieurs injonctions, trois syndicats disaient craindre pour l’avenir de la structure. Ils pointaient également les difficultés rencontrées au quotidien par le personnel.

Les injonctions couvrent des domaines divers, du rappel de la mission de l’association, aux règles de déplacement au sein de l’établissement, en passant par le signalement des incidents. Le rapport en pointe une trentaine, certaines à effet immédiat, d’autres avec des échéances qui s’étalent de un à six mois.

Le rapport pointe également un climat social compliqué, qui peut éloigner la structure de sa mission première.

Les syndicats observent avec intérêt les démarches de la direction. «Nous sommes rassurés de voir qu’il y a une réelle volonté de la part des autorités de voir les injonctions respectées. La direction s’est engagée dans ce sens. Le discours nous satisfait, mais nous resterons vigilants. Nous attendons les actes».

Partager cet article

Repost0

commentaires