Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 juin 2014 4 12 /06 /juin /2014 18:06

Les tensions internes – qui rajoutent aux difficultés du métier – deviennent de plus en plus insupportables.

Premier élément d’instabilité : l'ancien chef du pôle urgences – devenue simple urgentiste à la mi-avril – vient de déposer plainte contre X pour harcèlement moral. «Ce sera à l’enquête de déterminer le responsable de cette situation. J’œuvrerai auprès du procureur de la République pour que l’Inspection générale des affaires sociales fasse une descente in situ pour constater les dysfonctionnements au sein de cet hôpital et au service des urgences, en particulier... Ce sont des méthodes de management soviétiques et dictatoriales», délare son avocat.

Un autre élément envenime le climat au sein du service : il s’agit des mutations et d’un non-renouvellement de contrat, pas toujours bien perçus. En l’espace de quelques semaines, un cadre supérieur de santé, une référente de l’accueil administratif et le secrétaire administratif du Centre d’enseignement des soins d’urgences (Cesu) ont soit changé de poste pour les titulaires ou se sont vu proposer un mi-temps pour la secrétaire du Cesu.

Partager cet article

Repost0

commentaires