Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 juin 2014 5 20 /06 /juin /2014 09:50

Le tribunal de commerce de Sedan a validé hier la liquidation de Tecsom, fabricant de moquette à Glaire, et a ainsi mis fin à un long feuilleton. «Il est enfin temps de liquider Tecsom, a déclaré le procureur. Le débat sur l’avenir de cette entreprise, qui est devenue une coquille vide, est ailleurs».

En effet, le repreneur G Groupe X a prévu de resserrer l’effectif de 120 à 67 ouvriers. Les 53 salariés non conservés doivent recevoir leur lettre de licenciement avant le 27 juin, faute de quoi ils ne pourront pas bénéficier de la prise en charge par l’AGS (association pour la gestion du régime d’assurance des créances des salaires) de leurs salaires et de leurs indemnités.

Le plan de sauvegarde de l’emploi (PSE), déposé le 18 juin à l’unité territoriale de la Direccte (Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et l’emploi) de Charleville-Mézières, a été homologué. «Nous sommes maintenant en capacité de connaître nominativement les personnes licenciées et celles qui restent», a expliqué l’administrateur judiciaire.

Sans dévoiler le contenu du PSE, celui-ci a estimé que les revendications des syndicats (primes supralégales de 10 000 € pour la CFDT et de 50 000 € pour FO et CGT, entre autres) étaient «légitimes». Il a rappelé que c’est à l’entreprise de les financer et que «sans trésorerie, on ne peut pas faire grand-chose». Pendant la période d’observation, Tecsom a accumulé une dette supplémentaire de 900 000 euros, dont 472 000 euros vis-à-vis des fournisseurs.

À la fin de l’audience, les membres des syndicats FO et CGT ont lancé des applaudissements ironiques.

Partager cet article

Repost0

commentaires