Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 mai 2014 2 27 /05 /mai /2014 16:11

Le ton est clairement monté d'un ton chez Electrolux. En grève depuis vendredi, les salariés de l'usine de Revin (Ardennes) ont manifesté leur mécontentement ce mardi matin à Charleville-Mézières. Ils bloquaient ainsi la circulation sur la pénétrante et distribuaient des tracts aux abords des hypermarchés de Charleville-Mézières. Une manière d'alerter la population mais aussi d'appeler au boycott des produits de la marque.

Alors qu'un comité central d'entreprise est prévu aujourd'hui au siège du groupe à Senlis (Oise), l'intersyndicale tente toujours de négocier une prime de cession pour les 186 salariés dans le cadre du plan de sauvegarde de l'emploi. Pour l'heure, il est toujours question d'une reprise du site ardennais par l'entreprise Selni.

L’Intersyndicale a rencontré hier la direction d’Electrolux dans le bureau du préfet. Ils en sont sortis vers 21h30 sans avoir trouvé d’accord sur la prime de cession.

Selon, les syndicalistes, la direction a accepté de maintenir le fonds de garantie jusqu’en 2020, au lieu de 2019, et propose une prime de 5 000€ pour chacun des 186 salariés qui vont rester sur le site.

La situation se tend chez Electrolux

Partager cet article

Repost0

commentaires