Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 avril 2014 4 24 /04 /avril /2014 08:58

Après neuf semaines d'occupation, avec la menace d'incendier leur usine pour obtenir de meilleures primes extra-légales, les 58 ex-salariés du sous-traitant automobile Bosal-le-Rapide, à Beine-Nauroy, dans la Marne, ont abandonné leur action et quitté les lieux hier mercredi, après avoir reçu leur solde de tout-compte.

La direction du groupe refuse de parler avec nous, rester ici ne sert plus à rien, on ne va pas s'épuiser à occuper 24 heures sur 24 le site ni risquer la prison en mettant le feu. Tout ça se règlera aux Prud'hommes".

les salariés entendent réclamer 75 000 euros par personne devant les Prud'hommes pour licenciement abusif et préjudice moral. Par ailleurs, le comité d'entreprise qui dénonce une faillite frauduleuse a porté plainte contre le groupe néerlandais Bosal auprès du procureur de la République à Reims.

Partager cet article

Repost0

commentaires