Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 avril 2014 6 26 /04 /avril /2014 08:18

Fin mars 2014, le nombre de demandeurs d'emploi inscrits à Pôle Emploi de catégorie A s'établit à 72 831 en Champagne-Ardenne. Ce nombre augmente de 1,0 % par rapport à la fin février 2014 (+ 690). Le nombre de demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi de catégorie A, B, C s'établit à 108 871, fin mars 2014. Ce nombre croît de 0,7 % (+ 704) au mois de mars. Si l’on ajoute les catégories D et E (sans actes positifs de recherche d’emploi), on arrive à 125 324 demandeurs d’emploi.

Par départements, cela donne : Ardennes : 16 540 demandeurs en catégorie A (+ 132, + 0,8 %), 23 738 en catégories A, B, C (+ 34, + 0,1 %) ; Aube : 18 420 demandeurs en catégorie A (+ 150, + 0,8 %), 26 708 en catégories A, B, C (+ 48, + 0,2 %) ; Marne : 29 408 demandeurs en catégorie A (+ 293, + 1,0 %), 45 423 en catégories A, B, C (+ 606, + 1,4 %) ; Haute Marne : 8 463 demandeurs en catégorie A (+ 115, + 1,4 %), 13 102 en catégories A, B, C (+ 16, + 0,1 %)

En Champagne-Ardenne, le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie A augmente en mars 2014 de 1,5 % pour les hommes (+ 2,2 % sur un an) et augmente de 0,3 % pour les femmes (+ 3,7 % sur un an). Le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie A de moins de 25 ans diminue de 0,4 % en mars (- 4,9 % sur un an). Le nombre de ceux âgés de 25 à 49 ans augmente de 0,9 % (+ 2,2 % sur un an) et le nombre de ceux âgés de 50 ans et plus augmente de 2,1 % (+ 11,7 % sur un an). Parmi l'ensemble des demandeurs d'emploi de catégories A, B, C, le nombre d'hommes augmente de 1,2 % en mars (+ 3,7 % en un an) et le nombre de femmes augmente de 0,1 % (+ 3,1 % sur un an). Le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie A, B, C de moins de 25 ans augmente de 0,2 % en mars (- 3,0 % sur un an). Le nombre de ceux de 25 à 49 ans augmente de 0,6 % (+ 2,7 % sur un an) et celui des 50 ans et plus augmente de 1,2 % (+ 10,9 % sur un an).

Le nombre de demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi en catégorie A, B, C depuis un an ou plus augmente de 10,6 % sur un an. Le nombre d'inscrits depuis moins d'un an diminue de 1,7 % sur un an.

Les entrées à Pôle emploi en catégories A, B, C augmentent au cours des trois derniers mois de 1,3 % par rapport aux trois mois précédents. L'évolution des motifs d'entrée sur la même période est très variable : fins de contrats à durée déterminée (- 5,4 %), fins de mission d'intérim (+ 14,9 %), licenciements économiques (+ 7,9 %), autres licenciements (- 2,2 %), démissions (- 7,9 %), premières entrées (+ 9,7 %), reprises d'activité (+ 1,0 %) et autres motifs (+ 3,3 %).

Parallèlement, les sorties de catégories A, B, C augmentent au cours des trois derniers mois de 0,9 % par rapport aux trois mois précédents. L'évolution des motifs de sorties sur la même période fluctue : reprises d'emploi déclarées (- 8,1 %), entrées en stage (- 10,4 %), arrêts de recherche (+ 4,9 %), cessation d'inscription pour défaut d'actualisation (+ 2,9 %), radiations administratives (+ 3,2 %) et autres cas (+ 19,6 %). Les cessations d'inscription pour défaut d'actualisation représentent 42 % des sorties et les radiations administratives 11,8 % des sorties…

Le nombre de demandeurs inscrits en catégorie A et ayant un droit payable au Revenu de Solidarité Active (RSA) est de 18 371 (soit 24,9 % des demandeurs d'emploi inscrits en catégorie A, données brutes). Le nombre de demandeurs d'emploi inscrits en catégorie A, B, C et ayant un droit payable au RSA est de 21 957 (soit 20,1 % des demandeurs d'emploi inscrits en catégories A, B, C, données brutes). Les entrées à Pôle emploi en catégorie A, B, C des bénéficiaires ayant un droit payable au RSA sont de 2 047 au mois de mars 2014 (soit 22,0 % des entrées en catégories A, B, C, données brutes). Les sorties de Pôle emploi en catégorie A, B, C des bénéficiaires ayant un droit payable au RSA sont de 2 099 (soit 21,4 % des sorties en catégories A, B, C, données brutes).

Les offres d'emploi collectées par Pôle emploi diminuent, au cours des trois derniers mois de 25,1 % par rapport aux trois mois précédents. L'évolution est variable selon les types d'offres : les offres d'emplois non durables (moins de 6 mois : - 31,5 %) et les offres d'emplois durables (6 mois ou plus : - 11,1 %).

Partager cet article

Repost0

commentaires